J’écris ce texte à la fois pour formaliser mes idées et pour rentrer en contact avec des personnes intéréssées. Vous pouvez le considérer comme une lettre de motivation publique. Toutes les informations pour me contacter sont fournies à la fin.

Je cherche

À compter de la rentrée scolaire 2017, je serai officiellement sans emploi. En effet, après plus de deux années d’aventures au sein d’AFAG, la SCOP qui dépote, j’ai envie de me lancer dans autre chose. J’en ai discuté avec les sociétaires, nous sommes en train de recruter un remplaçant, bref, les dispositions sont prises pour mon départ.

Donc, je cherche un projet. Plutôt qu’un travail, qu’un salaire ou une situation, je souhaite m’investir dans un projet qui ait du sens, une utilité sociale, un effet positif. Bien sûr, je devrais pouvoir en vivre pour que cet investissement puisse durer, donc j’aurais besoin d’une rétribution financière, quelle que soit sa forme. Mais le projet prime.

Quel projet ? C’est là que j’ai besoin d’aide et d’idées. Il existe des millions d’initiatives ambitieuses, variées, innovantes qui cherchent à rendre notre monde plus vivable. Je souhaite participer à l’une d’entre elles en y apportant mon temps et mes compétences.

J’apporte

Avec moi, j’apporte un certain nombre de qualités humaines que sont la curiosité, la rigueur, la sincérité, la bienveillance, le goût de faire mieux et de faire ensemble. Ce ne sont pas les qualités où je suis passé maître, simplement celles qui pour moi importent le plus et sur lesquelles je travaille.

J’apporte également mes savoir-faire et compétences. Dans le domaine informatique de manière générale, et plus spécifiquement concernant le développement et le déploiement d’applications et sites web. Si vous souhaitez consulter le détail des technologies et des outils avec lesquels je travaille, je vous renvoie vers mon CV Stack Overflow et mon profil GitHub). Quelques mots-clés ? Python, Django, VueJS, Libre, Web, Salt, Git, Docker…

J’apporte, enfin, mon expérience. Celle d’étudiant libraire, puis de développeur autodidacte, de freelance et, depuis deux ans et demi, de développeur full-stack, qui se trouve être aussi une expérience de sociétaire de coopérative. Toutes ces expériences, d’apprentissage ou professionnelles, font partie de mon expérience d’humain, finalement la plus importante, plurielle et enrichissante.

J’ai besoin

J’ai besoin d’être réellement utile. Par exemple un projet qui travaille sur des thématiques telles que le vivre ensemble, les rapports sociaux, la démocratie, l’horizontalité, l’apprentissage, l’économie au service des personnes, les besoins fondamentaux, l’accès au savoir et à la culture, l’équité, l’égalité, la bienveillance. Ce sont des thématiques vers lesquelles je me tourne naturellement lorsque je réfléchis aux meilleurs moyens de changer le monde.

En pratique, je n’attends pas nécessairement un projet époustouflant. Par exemple, travailler comme développeur pour le compte de bibliothèques publiques touche à la problématique d’accès à la culture et au savoir et pourrait me convenir.

Autre point important, j’ai besoin de travailler dans un cadre souple, qui favorise la coopération et qui respecte les personnes, tout simplement. D’expérience, je sais que les environnements ne tenant pas compte de ces aspects génèrent de la souffrance et se révèlent moins stables, moins efficaces.

Pour finir, j’ai besoin d’un minimum de stabilité financière. Je n’attends pas un salaire très élevé : je vis actuellement avec 1500€ nets par mois et même si c’est considéré comme plutôt bas dans mon secteur professionnel pour le poste que j’occupe, dans l’ensemble, cela me convient, car je bénéficie d’autres avantages. Néanmoins, j’ai besoin de revenus réguliers et suffisants pour vivre correctement.

Et vous ?

Si ce texte vous parle, si vous souhaitez me contacter pour me parler de votre projet ou tout simplement dire bonjour, vous pouvez me contacter par email à l’adresse contact@eliotberriot.com. Je vous fais confiance pour utiliser cet email à bon escient.

A très vite !